04/01/2014

Ebranler Taubira

(Pour ceux que cela intéresserait, je me suis exprimée ici sur l'affaire Dieudonné que je conçois comme une lutte entre deux extrémismes dont je me désolidarise tant d'un côté que de l'autre)

Après Manuel Valls, Christiane Taubira entre en jeu dans la nouvelle mission que s’est donnée la République Française: faire taire Dieudonné. Dans une tribune intitulée “Ebranler les hommes”, elle l’insinue clairement: les jugements sanctionnant les propos racistes et antisémites de l’humoriste ne suffiront pas, toute la machine judiciaire sera mobilisée pour atteindre l’objectif dessiné par le Ministre de l’Intérieur.

Je n’ai personnellement aucun problème avec le fait que le Trésor français recourt aux moyens légaux pour récupérer les sommes dues par Dieudonné. Il s’est rendu coupable de délits graves; il n’est pas une victime et son numéro de facho-victimisation est une obscénité en soi (mais pas plus obscène que les unes de Charlie Hebdo ou les chroniques d'Eric Zemmour, qui déversent la haine à plein seaux sur les musulmans et viennent ensuite dire qu'on "ne plus rien dire" dès que quelqu'un proteste un peu). Je reste ceci dit plutôt sceptique sur ce que tout cela implique sur le principe de séparation des pouvoirs (nous sortons là clairement du champ de la démocratie). Un ministre de l’Intérieur qui part en croisade et la justice qui propose de devenir son bras armé. Enfin bref.

Par contre, je rougis carrément de honte pour Christiane Taubira. Il y a quelques mois, lorsque le titre d’extrême-droite “Minute” la traitait de singe sur sa une, ce n’est qu’avec une extrême mollesse qu’elle réagit, en décidant de ne pas engager de poursuites. Par sa passivité, elle acceptait de fait l’insulte et, pire, elle permettait donc qu’à travers elle, tous les Africains et Afro-descendants de France soient humiliés avec le consentement de la République. Elle venait de permettre la remise au goût du jour d’une insulte chargée d’une histoire terrible, qui n’est ni encore pleinement reconnue, ni totalement actée. Comme s’il lui appartenait de brader leur dignité, juste pour ne pas faire de vague, juste pour sauver son siège dans un gouvernement aussi inepte qu’incapable. Aujourd’hui, puisqu’elle s’engage à faire intervenir la justice pour faire taire Dieudonné tout en continuant à accepter les insultes qu’elle subit en tant que femme noire, Madame Taubira s’est donc rendue coupable d’une faute morale extrêmement grave: la hiérarchisation des dignités, entre celles qui méritent d’être défendues et les autres.

Mais est-elle à un manquement près, elle qui ose ponctuer sa tribune concernant Dieudonné par une citation de Césaire, l’apôtre de l’anticolonialisme, tout en étant membre d’un gouvernement qui n’a su s’illustrer que par ses pratiques guerrières et néo-coloniales en Afrique?

Commentaires

Je ne vais pas défendre Charlie Hebdo, mais je dirais que ce journal parfois très drôle, n'épargne personne et c'est un bien de pouvoir jouer le rôle du fou dans une monarchie démocratique telle que l'est la France !

Dans la une de Charlie illustrant le prophète Mohamed, il y avait en effet un débordement salace que peu avaient soulignés, c'était le "Mahomet, rédacteur en chef", pour les cent coups de fouet, je trouve ça drôle au vu des réalités pratiquées dans les pays du golfe, où l'hypocrisie bat des records !

L'humour, lorsqu'il s'agit d'humour et le seul remède face au extrémismes et vouloir le mettre à l'index me semble très fâcheux, Ignes, vous auriez dû mieux expliquer vos sentiments à l'égard de la couverture de Charlie Hebdo ou du moins expliquer pourquoi cette couverture représente une insulte et non une marque de moquerie nécessaire et expurgatoire !

Pour ce qui en est de Zemmour, il ne me semble pas avoir lu de sa plume qu'il ait tenu des propos racistes, certes lors de ses "guignoleries" télévisées certains mots ont été isolés du contexte et pris en exemple dans les tribunaux, mais ces propos tels quels ont aussi été prononcés par d'autres invités ou commentateurs télévisés sans avoir été jugés, je ne parle même pas de J. Chirac dans son allocution mentionnant les "odeurs" !

Disons qu'une certaine France a voulu donner un exemple, qui ne devrait pas uniquement être respecté par Zemmour, mais également la classe politique qui n'hésite pas de vouloir utiliser le karcher électoral pour piquer des voies aux frontistes !

Maintenant, concernant Mme Taubira, elle n'a pas fait ce que l'on reproche aux juifs de faire systématiquement, notamment par le biais de la Licra. C'est dans ce sens que j'interprète sa décision de ne se porter partie civile dans cette odieuse affaire dont elle n'est de loin, pas la seule victime !

Je reviens sur l'affaire Zemmour, il avait dit tout haut que des pratiques illégales consistant à ne pas embaucher d'employés noirs ou musulmans, Zemmour disait que des employeurs "ont le droit" de ne pas embaucher des "noirs ou des musulmans", malheureusement c'est la réalité et ce n'est pas tant de le dire que de le faire qui soit répréhensible. En France des millions de français issus de l'immigration sont illégalement discriminés dans l'emploi, c'est une triste réalité qu'il est même interdit de débattre publiquement, en fait, ce n'est pas tellement le fait que Zemmour ait donné son avis qui gêne, mais en fait, qu'il en parle au grand jour des médias !

Zemmour n'est pas responsable du fait que les français "de souche" fasse de la discriminalisation dans l'emploi, contrairement à d'autre qui incitent ouvertement de telles pratiques et qui ne sont pas gênés le moins du monde, car tout ce fait dans un silence encore plus assourdissant que le débat public !

Autre détail, vouloir responsabiliser Mme Taubira au nom de sa communauté, n'est pas juste. Comme nous le savons elle a refusé de porter plainte contre une élue de FN et le torchon ayant repris les images du site nauséabond, ne pas oublier sa position de ministre de la justice, ce n'est pas si simple d'être en même temps juge et partie, elle l'a très bien expliqué et son raisonnement tient la route. Je ne vous dit pas le tremplin que ça aurait été pour les frontistes à un niveau politique !!

Bien à vous et encore merci d'ouvrir courageusement le débat sur ce qui est rampant !!!

Écrit par : Corto | 04/01/2014

"En France des millions de français issus de l'immigration sont illégalement discriminés dans l'emploi"
Et dire qu'être obligé d'embaucher un africain ou un arabe n'est pas considéré comme une atteinte aux droits de l'homme dans le pays des droits de l'homme...
Existe-t-il une plus grande atteinte à ces droits que de devoir engager une personne que vous détestez par définition ? Je ne pense pas...

Écrit par : Géo | 04/01/2014

Allez, pour rappel, les propos d'un futur président de la République...
http://www.youtube.com/watch?v=e4pun9Cdp6Q

Écrit par : pupille | 05/01/2014

Ah, ah, vous n'avez pas publié mon commentaire. Bonjour l'honnêteté intellectuelle. Mais que pouvait-on attendre d'autre d'une personne qui signe des billets aussi communautaristes ? Les fachos arabo-musulmans ne passeront pas !
No pasaran !

Écrit par : Géo | 06/01/2014

Bonjour,

Vous est-il possible de concevoir que je ne suis pas connectée 24/24 à l'affût des commentaires?

Merci de ravaler vos insultes la prochaine fois.

Écrit par : Ines E | 08/01/2014

Et si on parlait de décroissance? De la population.

Toutes ces haines sont le résultat d'un gâteau mal partagé.

Écrit par : Johann | 08/01/2014

Spectacle de Dieudonné interdit après décision du conseil d'état ! 18:40 H

Écrit par : Corto | 09/01/2014

Les commentaires sont fermés.