21/12/2011

Première neige, vue depuis ma fenêtre




ttv 004-1.JPG
ttv 019-1.JPG

06/12/2011

H & M préfère les fausses femmes aux vraies

On s'était déjà habitués aux clichés photoshopés servis par les publicitaires, où les mannequins voyaient leurs bourelets coupés et leurs rides d'expression effacées. Aujourd'hui, H & M vient de franchir un pas supplémentaire en matière de tromperie puisque tout simplement, l'entreprise suédoise a été obligée d'admettre que pour sa dernière campagne promotionnelle elle ne s'est pas contentée de retoucher des corps existants, mais a purement et simplement collé des têtes de vraies femmes sur des faux corps générés par ordinateur.

Les faux corps en question ont tous la même pose, les mêmes proportions et ne diffèrent que par la couleur de peau, modifiée pour s'accorder aux visages des femmes.

La défense de H&M après s'être ainsi fait griller? "Nous voulions porter l'attention du consommateur sur les produits plutôt que sur les corps des mannequins.". Ah bon... bah dans ce cas il fallait photographier les bikinis sur des cintres.

N'y a-t-il donc en Suède (ni dans le reste du monde) aucune femme qui porte les bikinis H&M assez bien pour en faire la promotion?  C'est qu'à force de vouloir tendre vers la perfection du corps féminin, les faiseurs de mode ont fini par comprendre qu'elle n'existait nulle part.

H&M étant le premier vendeur de vêtements au monde, il imprime des tendances et influence les mentalités profondément, en particulier celles des jeunes femmes et adolescentes. Autant dire qu'un étalage de corps factices de la part de H&M est de très mauvais goût et doit être vu comme une atteinte morale aux femmes, à qui sont imposés des idéaux esthétiques irréalistes.

A bien y réfléchir, si les marques de vêtements continuent depuis plusieurs décennies sur  cette lancée absurde, c'est que rien ne les arrête: en effet, quoi qu'ils fassent, quoi qu'ils nous imposent comme image déformée de la femme, les magasins continuent à être pris d'assaut à chaque nouvelle collection. Les shoppeuses n'en ont cure de ces considérations et continuent à shopper. Pourquoi reverraient-ils leur stratégie de communication si les consommatrices ne prennent pas acte?

Pour ma part, cela fait un certain temps que je m'abstiens d'acheter chez H&M, et cette histoire de faux corps ne fait que conforter ma conviction. J'espère ne pas être un cas isolé et ne peut qu'appeler de tous mes voeux les autres femmes à également boycotter H&M, mais je me fais peu d'illusions sur l'écho d'une telle initiative... c'est qu'ils nous ont méchamment lavé le cerveau les professionnels de l'industrie de la mode...

 

article-2070393-0F1124C800000578-967_306x477.jpgarticle-2070393-0F11252400000578-346_306x477.jpgarticle-2070393-0F112E6900000578-591_196x331.jpg